MENU

Galerija Kapelica : The Price Of Bare Life

Home »  Galerija Kapelica : The Price Of Bare Life

THE PRICE OF BARE LIFE

La Galerija Kapelica a été fondée en 1995 comme un espace artistique qui se concentre sur l’Art Contemporain d’Investigation et comme plateforme de production pour la recherche, l’investigation et l’expérimentation des limites des discours de l’art et de la poétique de l’art. Le programme artistique de Kapelica consiste en des expositions, performances et du soutien à la recherche artistique. La galerie présente des travaux d’artistes qui ont l’audace d’aller au-delà des thèmes plaisants ou confortables et encourage l’audience à s’y confronter et à y songer. Kapelica constitue en partenariat avec le BioTehna wet lab une plateforme active de production qui encourage, facilite et présente des productions d’art investigatif, qui créé du débat public et stimule une compréhension critique du temps dans lequel nous vivons.
www.kapelica.org

Le concept de l’exposition ‘The Price of Bare Life’ (le prix de la vie nue) émerge des observations philosophiques de Giorgio Agamben mettant à jour le discours biopolitique de Michel Foucault. Les deux philosophes sont des critiques engagés de la “machine anthropologique”, affirmant que la biopolitique a émergé avec le développement de la production capitaliste, où le flux contôlé des corps humains pour le bénéfice de la production sert uniquement aux besoins de l’économie. C’est là que la vie nue devient une monnaie d’échange dans les calculs des dirigeants ; prendre soin de la vie nue est alors tout ce qui reste à l’individu.
Avec les technologies numériques ubiquitaires, la vie nue se voit annexée d’un double technologique afin d’améliorer la capacité de production, double qui nie en même temps l’existence d’une vie nue en tant que telle. La vie artificielle en tant qu’appendice ou substitution de la vie nue elle-même vient enrichir une vision comptable de la valeur de la vie. Et avec les bio-technologies envahissant le corps humain c’est à une impasse philosophique de l’humanisme que nous nous retrouvons confrontés.
Avec l’exposition ‘The Price of Bare Life’ qui rassemble les performances les plus avantgardistes présentées par la Galerie Kapelica ces 20 dernières années, nous essayons d’envisager la possible évolution bio-sociale de “l’animal humain”.

L’exposition ‘The Price of Bare Life’ contient des archives vidéos et des restes de performances des différents artistes ayant présenté des performances dans la Galerie Kapelica entre 1995 et 2014.

L’exposition a reçu le soutien du Ministère de la Culture de la République de Slovénie, du programme DiCRéAM du Centre National de la Cinématographie et de Institut français de Slovénie.