MENU

Séance Zaap

Home »  Séance Zaap

Séance Zaap
Cinéastes / Monteurs

 

LA ZAAP
Depuis 1999, l’association Bandits-Mages, forte de ses acquis en matière de diffusion des arts multimédias et audiovisuels et des praticiens de son équipe, a initié la Zone d’Activités Artistiques et Pédagogiques. La ZAAP a pour objet la mise en place d’ateliers de pratique artistique modulables autour de l’image et des nouvelles technologies, directement dans les structures intéressées du département du Cher et de la région Centre.Les actions pédagogiques de Bandits-Mages s’adressent à tous les publics : des novices (interventions dans les écoles, collèges et lycées tout au long de l’année scolaire), ou initiés: master classe Vjing, formations professionnelles autour du numérique et de ses usages…

FABRICE ARAGNO
Né à Neuchâtel en Suisse le 31 mars 1970, Fabrice Aragno a étudié à l’école cantonale d’art de Lausanne, d’où il sort diplômé en 1998. Après un passage par la lumière et la régie de théâtre, il réalise plusieurs courts métrages dont Dimanche (sélectionné au 52° festival de Cannes 1999), Le Jeu (2003) et Autour de Claire (2010).
Depuis 2002, il travaille aux côtés de Jean-Luc Godard – comme régisseur pour Notre Musique (2004), puis comme chef opérateur et ingénieur son pour Film Socialisme (2010), Les Trois Désastres (2013) et Adieu au langage (2014).
En collaboration avec la Cinémathèque suisse, il a récemment monté et coproduit les films Amore carne (2011) et Sangue (2013) de Pippo Delbono et réalisé Freddy Buache, le cinéma (2012) pour le coffret DVD consacré à ce dernier.

Bandits-mages tisse une collaboration plus régulière avec le lycée Edouard Vaillant de Vierzon, et le lycée Marguerite de Navarre à Bourges, et accompagne les projets des élèves dans les cycles option cinéma/audiovisuel (analyse filmique, écriture, tournage et montage)
En compagnie de ces jeunes apprentis cinéastes et de leurs enseignants, voici une demie- journée consacrée à des cinéastes/monteurs.
Composer des durées, assembler un mécanisme, mais aussi créer des écarts, des disjonctions, introduire un levain, une chimie entre des matières qui vont se mettre en relation pour former un corps, le montage serait tout cela à la fois. Deux films de monteurs, Bernard Sasia et Fabrice Aragno suivis d’une discussion, proposent la mise en lumière d’un métier souvent dans l’ombre. Charnière entre le réalisateur et les spectateurs, le monteur est bien sûr un technicien, souvent un complice voire un ami, mais aussi le premier spectateur, et chargé de faire exister un film, de l’accoucher, dans un contexte parfois tendu entre le réalisateur et la production.

SÉANCE 1 : Robert ou sans Robert
90′ – Format : DCP 16:9 – Couleur – Stereo 5.1- 2013
Réalisation: Bernard Sasia, Clémentine Yelnik
prod: Agat Films & Cie

30 années, 17 films ensemble… Bernard Sasia, chef monteur, emprunte à Robert Guédiguian ses personnages et ses images, démonte ce qu’il a monté pour le remonter et, sans Robert, nous raconte sa relation au montage, la création dans l’ombre, l’aventure d’une tribu de cinéma, une aventure humaine.

Bernard Sasia réalise des films en amateur avant d’entrer à l’IDHEC. Sorti en 1982, il devient chef monteur autant sur des films de fiction avec Robert Guédiguian (17 films dont Dieu vomi les tièdes, Le promeneur du Chant de Mars, L’armée du crime, Lady Jane, Les neiges du Kilimandjaro…), Safy Nebbou (L’empreinte de l’ange, Comme un homme), …Delphine de Vigan (A coup sûr), Zabou Breitman (Se souvenir de belles choses), François Dupeyron, que des documentaires avec Pierre Carles (Pas vu pas pris, La sociologie est un sport de combat, Fin de concession,…) René Allio (Marseille ou la vieille ville indigne),Christophe Otzenberger (Itinéraires, La conquête de Clichy, Fragments sur la misère,…), François Chilowicz, Stéphane Mercurio, Marie Agostini, (…). Travaille pour les magazines Strip-tease, Brut, Cinéma Cinéma.

SÉANCE 2 : Pris dans le tourbillon
Trad anglaise: Locked in the Whirlwind
Réalisation, montage et mixage: Fabrice Aragno
prod: Casa Azul films
27’ – DCP – 2K Flat / Scope – Surround 5.1- 2014

Sous le prétexte du chapeau et du cinéma, ce film de montage plonge dans les emprises du désir, de la folie, du jeu des apparences, des sentiments et d’un peu de silence.

Если однажды вы нуждаетесь в моей жизни, прибываете и берите ее.
Le cinéma.
Tell me that story again. Story? What story Honey ?
Everybody wants to be loved.
あなたの帽子は私を欺いた。
Nos désirs.
Yes sir ? Didn’t you forget something?
Merde, mon chapeau.
Lord, I am tired. Sometimes I wonder if you really understand. Not that you mind the killings. Your book is full of killings.
Ici on va pouvoir partir…

Lieu : Cinéma de la Maison de la Culture
Mercredi 12 :
– Séance 1 à 13h30
– Séance 2 à 15h30